Les derniers événements

Aucun événement

Agenda

Août 2017
D L Ma Me J V S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

Visites


Aujourd'hui:0
Total:233522
Sujets d'actu

L’image est partout et les enfants n’y échapperont pas. Comment faire le tri et éviter l’addiction ?

 

Claude ALLARD, Psychiatre et Psychanalyste

Extrait d’un article du « Féminin Pratique Psycho » No11-Mai 2008

 

Quand peut-on dire qu’un enfant est accro à la télé ?

Déjà, tout dépend de l’âge. Si l’enfant a moins de 4 ans et passe plus de deux heures devant la télé, cela peut nuire à son équilibre, surtout s’il est laissé seul devant l’écran. A 12 ans, si l’ado passe plus de trois heures et demie à regarder la télévision, on peut alors dire qu’il y a addiction.

Quels sont les signes ?

L’enfant dort peu ou mal car les soirées traînent en longueur. Il se désintéresse de tout dont l’école, les sorties entre copains. En résumé, l’enfant n’a plus envie de fournir un quelconque effort intellectuel. S’il est très accro, il aura des sautes d’humeur et risque d’entrer en conflit d’autorité à chaque fois qu’on lui demandera d’éteindre la télé.

Pourquoi un enfant devient-il accro au petit écran ?

Souvent parce qu’on se désintéresse de lui. La télé est alors un produit de substitution à une absence. Mais gare aux généralités ! Ce n’est pas toujours lié à un manque affectif.

C’est surtout quand les problèmes s’accumulent (absence des parents, carences éducatives, conflits familiaux, fragilité psychologique de l’enfant) qu’il y a surconsommation médiatique. Et quand s’ajoutent les problèmes financiers, la télé devient alors le seul aliment culturel.

Comment « désintoxiquer » un enfant ?

D’abord, rappelons qu’être accro à la télé n’est pas irréversible ! Il faut bien entendu limiter le temps passé devant la télévision. Ensuite apprendre à l’enfant à faire des choix. Cela commence par regarder avec lui et ensuite en discuter. Comme ça le jour où il y a dérapage, où l’enfant aura vu quelque chose qui l’aura choqué, il pourra plus facilement en parler avec ses parents. Il ne faut pas hésiter non plus à enregistrer des émissions et surtout organiser un planning : lire le programme télé et se mettre d’accord avec lui sur ce qu’il peut ou ne peut pas regarder.