Les derniers événements

Aucun événement

Agenda

Novembre 2017
D L Ma Me J V S
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2

Visites


Aujourd'hui:0
Total:233522
Le compositeur du Motherland à l'école

Le lundi 25 septembre, en salle polyvalente, l'hymne national mauricien a été chanté par les élèves de CE2 et de 3e devant Philippe Gentil, le compositeur du Motherland. Ce fut une rencontre émouvante et exceptionnelle. Malgré son âge – il est né en 1928 - le musicien mauricien a répondu positivement à l'invitation de l'Ecole du Centre, pour rencontrer des élèves du primaire et du collège. Ces derniers préparent un projet sur les hymnes nationaux pour leur parcours d'éducation artistique et culturelle et leur parcours citoyen. Un projet en lien avec les 50 ans d'indépendance de l'île Maurice.

Carine Vaillard, chef d'établissement, a présenté Philippe Gentil à l'assistance

En répondant aux questions des élèves, M. Gentil a tracé avec humilité et humour son itinéraire, de l'accordéon familial, son premier contact avec un instrument, à la composition de l'hymne national. Longtemps musicien au sein de la fanfare de la police, il y jouait de la trompette, du violon et du xylophone. Il a évoqué aussi ce qu'il écoutait dans sa jeunesse : musique classique, jazz et, pour ce qui est des variétés, Maurice Chevalier.

La composition de Philippe Gentil, écrite fin 1967, a été choisie suite au concours national qui avait été lancé pour doter le pays d'un hymne mauricien pour le 12 mars 1968. Et c'est le texte du poète mauricien Jean-Georges Prosper qui fut retenu. Lors de la rencontre avec les élèves de l'Ecole du Centre étaient aussi présents Tristan Bréville, directeur du musée de la photographie et son épouse, tous deux amis de Philippe Gentil.

L'hymne national chanté par les élèves devant Philippe Gentil et Tristan Bréville

 
   
 
 
Connexion Office 365
 
Nous contacter