Les derniers événements

Aucun événement

Agenda

Août 2017
D L Ma Me J V S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

Visites


Aujourd'hui:0
Total:233522
Lettres

L’enseignement du français au collège

 

L’enseignement du français au collège a pour finalité de permettre à chacun de former sa personnalité et de devenir un citoyen conscient, autonome et responsable. Le collège est le niveau d’enseignement le plus élevé commun à tous les élèves ; lorsqu’ils le quittent, leurs itinéraires se diversifient, mais ils ont tous besoin des mêmes connaissances fondamentales dans les domaines linguistique et culturel. D’autre part, approchant de l’âge de la majorité, ils deviennent des participants actifs de la vie sociale : ils doivent donc être tous en mesure de s’exprimer et de structurer leur jugement.
Cette finalité se traduit par les objectifs fondamentaux suivants :
-    donner aux élèves la maîtrise des principales formes de discours 
-    leur donner les moyens de former leur jugement personnel et de l’exprimer de façon à être entendu et compris 
-    leur fournir les connaissances culturelles fondamentales nécessaires à la construction de leur identité individuelle et sociale 
-    leur permettre d’enrichir leur imaginaire et de s’initier à la compréhension des formes symboliques

En ce qui concerne les formes de discours, la progression d’ensemble du collège est la suivante :
-    en 6ème : étude de la narration, repérage de l’argumentation 
-   en 5ème et 4ème : étude approfondie de la narration conduisant à y intégrer la description et le dialogue, approche de l’explication qui prépare l’étude de l’argumentation 
-    en 3ème : étude de l’argumentation et poursuite de l’étude des autres formes de discours

Objectifs du cycle central
Dans le cadre des objectifs généraux de l’enseignement du français au collège, le rôle de la classe de 6ème est de consolider les acquis de l’école élémentaire, en particulier dans le domaine de l’étude de la langue, et de sensibiliser les élèves aux formes essentielles du discours autour des pôles narratif et argumentatif.
Pour les classes de 5ème et de 4ème, l’objectif central est la maîtrise de formes de discours progressivement plus complexes. Cet objectif se traduit par l’étude et la production réfléchie de textes mêlant le narratif et l’argumentatif. En même temps se poursuit la formation d’une culture par des lectures diversifiées de textes, notamment littéraires.
Les contenus du programme proposent en 5ème un certain nombre de notions nouvelles, qui seront enrichies et complétées en 4ème. Pour tenir compte de la diversité des situations et des niveaux des classes et des élèves, les contenus de la classe de 5ème peuvent être repris en 4ème en vue de leur consolidation ; inversement, des contenus de la classe de 4ème peuvent faire l’objet d’une initiation dès la classe de 5ème : il appartient aux professeurs d’évaluer le niveau des élèves en début d’année et de construire leur projet pédagogique annuel en tenant compte de cette évaluation.

Vers la maîtrise des formes de discours
Au cours du cycle, on précise les caractères distinctifs des formes principales de discours qui se combinent dans la réalité des textes. On affine la connaissance des formes narratives, on engage l’étude des formes descriptives et explicatives, on aborde la pratique de l’argumentation. Le but est qu’en fin de cycle, les élèves aient une compréhension équilibrée de ces différents discours. On les habitue notamment à identifier le degré d’implication du locuteur et à prendre en compte la notion de point de vue (première approche de l’énonciation).
Dans cette perspective, on met l’accent, en classe de 5ème, sur la description, et en classe de 4ème sur l’explication et l’approche de l’échange argumentatif (la classe de 3ème approfondira l’étude de l’argumentation). En liaison avec ces formes de discours, on aborde l’étude du dialogue.
Le travail sur les formes de discours recoupe aussi les perspectives de certaines autres disciplines, l’éducation civique, bien sûr, mais également les sciences de la vie et de la terre et les mathématiques pour la description et l’explication, par exemple. L’étude de l’image, de la représentation jusqu’à l’argumentation, est mise en relation avec l’apprentissage des discours verbaux ; elle est ainsi complémentaire de l’enseignement des arts plastiques. Les lectures informative et documentaire contribuent à la poursuite de l’acquisition et du perfectionnement des méthodes personnelles de travail.
L’approche diversifiée des textes dans une démarche combinant les différents contenus.
La lecture au collège doit permettre aux élèves d’accéder au plaisir du texte. On intègre au cours du cycle des lectures variées : littérature pour la jeunesse, textes littéraires et textes documentaires. En relation avec le travail sur les formes des discours, l’étude des textes littéraires permet de mettre en place une approche raisonnée des genres et d’aborder l’histoire littéraire. Elle inclut des textes, porteurs de références culturelles importantes pour la constitution d’une culture commune, choisis le plus souvent en relation avec la progression mise en œuvre en histoire.
Une démarche unissant l’étude des formes de discours et l’approche des textes implique une logique de décloisonnement : elle fédère les pratiques de lecture, d’écriture, et les pratiques orales, organisées dans le cadre de séquences d’enseignement.
Activités réalisées durant l’année 2008-2009

6ème    -    défi lecture et  organisation d’un concours de slam
5ème    -    activités autour du Moyen Age
4ème    -    concours du plumier d’or, réalisation du journal du collège, concours de nouvelles fantastiques
3ème    -    brevet blanc

Des activités communes sont organisées pour l’ensemble du collège :
-    la semaine de la presse
-    la semaine de la francophonie
-    le printemps des poètes